Berliner Boersenzeitung - Wall Street cherche une direction, le rebond technique s'essouffle

EUR -
AED 3.926692
AFN 75.612186
ALL 100.219643
AMD 414.557158
ANG 1.924801
AOA 913.511566
ARS 967.447015
AUD 1.611158
AWG 1.924307
AZN 1.815231
BAM 1.955589
BBD 2.156377
BDT 125.486445
BGN 1.955624
BHD 0.402558
BIF 3070.982633
BMD 1.06906
BND 1.44695
BOB 7.379203
BRL 5.807236
BSD 1.06799
BTN 89.182284
BWP 14.393513
BYN 3.495039
BYR 20953.566579
BZD 2.152678
CAD 1.464238
CDF 3046.819662
CHF 0.955095
CLF 0.036072
CLP 995.330139
CNY 7.76297
CNH 7.791536
COP 4450.826187
CRC 558.242309
CUC 1.06906
CUP 28.330077
CVE 110.253606
CZK 24.947608
DJF 190.150349
DKK 7.459153
DOP 63.033486
DZD 143.782141
EGP 51.013693
ERN 16.035893
ETB 61.623332
FJD 2.397633
FKP 0.838786
GBP 0.845787
GEL 2.998706
GGP 0.838786
GHS 16.180252
GIP 0.838786
GMD 72.429043
GNF 9194.049852
GTQ 8.287144
GYD 223.305878
HKD 8.343106
HNL 26.41727
HRK 7.503128
HTG 141.555371
HUF 396.749128
IDR 17562.509784
ILS 4.019546
IMP 0.838786
INR 89.292501
IQD 1399.055416
IRR 44994.042289
ISK 149.101753
JEP 0.838786
JMD 166.322812
JOD 0.757641
JPY 170.761408
KES 138.30387
KGS 92.750211
KHR 4402.545024
KMF 492.355408
KPW 962.153708
KRW 1486.153028
KWD 0.327934
KYD 0.890008
KZT 497.07863
LAK 23476.573842
LBP 95637.316478
LKR 326.116298
LRD 207.298577
LSL 19.117424
LTL 3.156654
LVL 0.646663
LYD 5.177465
MAD 10.636151
MDL 19.117024
MGA 4835.500281
MKD 61.528354
MMK 3472.263617
MNT 3688.255446
MOP 8.583713
MRU 42.056654
MUR 50.07476
MVR 16.460229
MWK 1851.708637
MXN 19.362272
MYR 5.037943
MZN 68.093788
NAD 19.117424
NGN 1636.612188
NIO 39.315937
NOK 11.311639
NPR 142.691254
NZD 1.749243
OMR 0.411557
PAB 1.067985
PEN 4.064261
PGK 4.16557
PHP 62.835054
PKR 297.431662
PLN 4.326498
PYG 8039.169202
QAR 3.895197
RON 4.977112
RSD 117.043404
RUB 94.352605
RWF 1402.255086
SAR 4.006386
SBD 9.038305
SCR 15.693933
SDG 642.504597
SEK 11.248072
SGD 1.448752
SHP 1.350703
SLE 24.425127
SLL 22417.64564
SOS 610.336925
SRD 32.92379
STD 22127.373628
SVC 9.345034
SYP 2686.04457
SZL 19.109025
THB 39.31358
TJS 11.352627
TMT 3.752399
TND 3.348854
TOP 2.522713
TRY 35.090238
TTD 7.247251
TWD 34.589455
TZS 2803.463217
UAH 43.197136
UGX 4004.567423
USD 1.06906
UYU 42.065653
UZS 13498.541877
VEF 3872724.271274
VES 38.835322
VND 27208.633827
VUV 126.920858
WST 2.994024
XAF 655.889218
XAG 0.036165
XAU 0.00046
XCD 2.889187
XDR 0.810516
XOF 655.889218
XPF 119.331742
YER 267.639563
ZAR 19.289222
ZMK 9622.817719
ZMW 27.207188
ZWL 344.236729
  • AEX

    -8.5900

    925.23

    -0.92%

  • BEL20

    4.6700

    3894.05

    +0.12%

  • PX1

    -42.9600

    7628.57

    -0.56%

  • ISEQ

    -130.7700

    9414.82

    -1.37%

  • OSEBX

    -2.4000

    1406.98

    -0.17%

  • PSI20

    -80.4800

    6570.47

    -1.21%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    52.9900

    2147.48

    +2.53%

  • N150

    -36.1500

    3342.52

    -1.07%

Wall Street cherche une direction, le rebond technique s'essouffle
Wall Street cherche une direction, le rebond technique s'essouffle

Wall Street cherche une direction, le rebond technique s'essouffle

La Bourse de New York évoluait en ordre dispersé vendredi, le rebond technique entamé la veille s'essoufflant sur fond de conflit en Ukraine et après la publication d'un indicateur d'inflation américain très élevé.

Taille du texte:

Vers 15H05 GMT, le Dow Jones gagnait 0,78%, l'indice Nasdaq, au sein duquel dominent les valeurs technologiques, cédait 0,40%, et l'indice élargi S&P 500 montait de 0,44%.

"A Wall Street, on dit: acheter la rumeur, vendre la nouvelle" (buy the rumour, sell the news), a rappelé Adam Sarhan, fondateur et directeur général de 50 Park Investments, ce qui signifie que les investisseurs se positionnent avant une annonce puis vendent une fois la nouvelle publiée.

"Cette fois, ça a été l'opposé. Vendre la rumeur, acheter la nouvelle", a-t-il poursuivi, les opérateurs se mettant à racheter des titres une fois lancée l'invasion de l'Ukraine.

"La question, c'est de savoir si le rebond va se poursuivre", s'est interrogé le gérant.

L'inflexion avait commencé à s'opérer jeudi, après que les indices sont descendus en-deçà de certains niveaux techniques, notamment le Nasdaq, passé brièvement en "bear market", soit une chute d'au moins 20% par rapport à son pic.

Wall Street gardait tout de même un oeil sur l'invasion de l'Ukraine, entamée jeudi.

Le porte-parole de Vladimir Poutine a déclaré vendredi que le président russe était prêt à entamer des pourparlers avec l'Ukraine.

Sur le terrain, les troupes russes poursuivaient leur avancée et plusieurs unités étaient entrées dans la capitale Kiev.

"Le marché se comporte comme si la situation russo-ukrainienne n'allait pas devenir source d'hyper-inflation des matières premières ou le point de départ d'un cyber-conflit pénalisant pour l'économie", a réagi, dans une note, Patrick O'Hare, de Briefing.com.

La place new-yorkaise s'est un peu crispée après l'indicateur PCE, publié vendredi, qui a montré que l'inflation avait encore accéléré en janvier aux Etats-Unis, à 6,1% sur un an, contre 5,8% le mois précédent.

"Avant le retour de l'inflation, la Fed (Banque centrale américaine) aurait été moins pressée de remonter ses taux en cas de guerre ou d'autres menaces à la croissance", a commenté Chris Zaccarelli, responsable de l'investissement chez Independent Advisor Alliance.

"Mais dans la situation actuelle, avec l'inflation qui va sans doute être encore accentuée par la guerre, la Fed doit faire l'opposé de ce qu'elle ferait ordinairement", a-t-il poursuivi. "Elle ne peut pas ralentir son resserrement monétaire, même si la croissance est affectée."

La perspective d'une accélération du resserrement monétaire est défavorable aux marchés actions, en particulier les valeurs technologiques et de croissance.

Les neuf plus grosses capitalisations du Nasdaq, toutes des entreprises du monde de la tech, étaient ainsi dans le rouge vendredi.

Ailleurs à la cote, après avoir fondu de plus de 40% jeudi, le "Google russe" Yandex, coté au Nasdaq, s'offrait un rebond (+10,61% à 22,48 dollars).

Le prestataire de services de paiements pour les commerçants et entre particuliers Block, anciennement appelé Square, galopait (+17,03% à 111,17 dollars), cravaché par ses résultats supérieurs aux attentes.

Digestion difficile (-13,69% à 42,29 dollars) pour le spécialiste de la "viande végétale" Beyond Meat, qui a terminé 2021 sur une perte trimestrielle bien supérieure à ce que prévoyaient les analystes.

Le groupe a même vu ses ventes au détail s'effondrer de 19,5% sur un an, signe d'un essoufflement du secteur des alternatives à la viande.

La plateforme de commerce en ligne pour l'artisanat Etsy était recherchée (+4,60% à 134,32 dollars) après la publication de résultats meilleurs qu'attendus et malgré des prévisions jugée décevantes pour le premier trimestre 2022.

Le fabricant d'ordinateurs Dell pâtissait (-9,10% à 50,76 dollars), lui, de résultats inférieurs aux attentes et de prévisions, là encore, moindres qu'anticipé par le marché.

Matinée difficile aussi pour la chaîne de magasins d'articles sportifs Foot Locker (-34,73% à 27,03 dollars), dont les résultats n'ont pas été à la hauteur des projections des analystes et qui a dit souffrir d'un moindre volume provenant de l'équipementier Nike, lequel privilégie le canal de la vente directe en ligne.

(P.Werner--BBZ)