Berliner Boersenzeitung - "Bagarre" en vue: Biden et Trump prêts à débattre en juin puis septembre

EUR -
AED 3.985516
AFN 77.8766
ALL 100.421405
AMD 420.287648
ANG 1.954217
AOA 920.538458
ARS 965.174268
AUD 1.635661
AWG 1.955859
AZN 1.840772
BAM 1.956145
BBD 2.189367
BDT 127.182421
BGN 1.955327
BHD 0.408687
BIF 3112.463426
BMD 1.085081
BND 1.464112
BOB 7.492321
BRL 5.576362
BSD 1.084331
BTN 90.123595
BWP 14.73214
BYN 3.548556
BYR 21267.593221
BZD 2.185666
CAD 1.48266
CDF 3049.078337
CHF 0.99196
CLF 0.035637
CLP 983.322198
CNY 7.858146
CNH 7.875129
COP 4193.557052
CRC 555.918495
CUC 1.085081
CUP 28.754654
CVE 110.286983
CZK 24.636773
DJF 193.061151
DKK 7.460803
DOP 63.85361
DZD 145.884095
EGP 51.150125
ERN 16.276219
ETB 62.30208
FJD 2.460584
FKP 0.863832
GBP 0.851615
GEL 2.940298
GGP 0.863832
GHS 15.775854
GIP 0.863832
GMD 73.541405
GNF 9320.986783
GTQ 8.422757
GYD 226.851036
HKD 8.476031
HNL 26.795712
HRK 7.57382
HTG 144.160728
HUF 384.119858
IDR 17416.639734
ILS 3.969851
IMP 0.863832
INR 90.153056
IQD 1420.350391
IRR 45654.795416
ISK 149.914851
JEP 0.863832
JMD 169.696171
JOD 0.769219
JPY 170.059904
KES 141.463031
KGS 95.439083
KHR 4422.942757
KMF 494.417124
KPW 976.57283
KRW 1481.900951
KWD 0.333131
KYD 0.903559
KZT 480.23466
LAK 23207.94681
LBP 97099.997016
LKR 324.819236
LRD 210.044607
LSL 20.052131
LTL 3.203963
LVL 0.656355
LYD 5.25412
MAD 10.815407
MDL 19.2361
MGA 4805.024198
MKD 61.630865
MMK 2277.085364
MNT 3743.530194
MOP 8.725498
MRU 43.120923
MUR 49.998814
MVR 16.775484
MWK 1880.000725
MXN 18.093944
MYR 5.106936
MZN 68.901516
NAD 20.052139
NGN 1593.398562
NIO 39.908507
NOK 11.480918
NPR 144.198736
NZD 1.769903
OMR 0.417589
PAB 1.084291
PEN 4.053515
PGK 4.213898
PHP 63.051895
PKR 301.643496
PLN 4.254358
PYG 8155.738408
QAR 3.951322
RON 4.976398
RSD 117.167015
RUB 99.420592
RWF 1425.903934
SAR 4.069702
SBD 9.196265
SCR 14.821149
SDG 652.133875
SEK 11.561199
SGD 1.464426
SHP 1.370946
SLE 24.791181
SLL 22753.613063
SOS 619.580851
SRD 35.020453
STD 22458.991866
SVC 9.487673
SYP 2726.299128
SZL 19.935249
THB 39.74218
TJS 11.688461
TMT 3.808635
TND 3.384097
TOP 2.566002
TRY 34.966967
TTD 7.363298
TWD 34.905954
TZS 2817.90198
UAH 43.522277
UGX 4125.746331
USD 1.085081
UYU 41.728702
UZS 13784.3665
VEF 3930763.965447
VES 39.606275
VND 27631.594968
VUV 128.823009
WST 3.041584
XAF 656.096848
XAG 0.035331
XAU 0.000463
XCD 2.932486
XDR 0.819075
XOF 656.096848
XPF 119.331742
YER 271.650339
ZAR 19.9668
ZMK 9767.025521
ZMW 28.940169
ZWL 349.395732
  • AEX

    0.9100

    915.21

    +0.1%

  • BEL20

    -5.9600

    3969.92

    -0.15%

  • PX1

    -7.2900

    8094.97

    -0.09%

  • ISEQ

    -49.6000

    10071.84

    -0.49%

  • OSEBX

    -1.5700

    1423.46

    -0.11%

  • PSI20

    -24.2400

    6900.34

    -0.35%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    10.3800

    2045.74

    +0.51%

  • N150

    12.5900

    3509.44

    +0.36%

"Bagarre" en vue: Biden et Trump prêts à débattre en juin puis septembre
"Bagarre" en vue: Biden et Trump prêts à débattre en juin puis septembre / Photo: SAUL LOEB, TIMOTHY A. CLARY - AFP/Archives

"Bagarre" en vue: Biden et Trump prêts à débattre en juin puis septembre

"C'est parti pour la bagarre!": le président américain Joe Biden a mis mercredi son rival Donald Trump au défi de débattre à deux reprises avant l'élection présidentielle, en juin puis en septembre, et ce dernier a immédiatement accepté.

Taille du texte:

"Aujourd'hui, il dit qu'il veut à nouveau débattre contre moi. Dans ce cas, fais-moi plaisir, mon gars. Je le ferai même deux fois", a lancé le démocrate de 81 ans, candidat en novembre à un second mandat, dans un message vidéo.

"Je suis prêt et décidé à débattre contre +Joe l'escroc+ aux deux dates proposées en juin et en septembre", a réagi l'ancien président de 77 ans, sur son réseau Truth Social, en utilisant l'un de ses surnoms préférés pour son adversaire.

"Dis-moi quand, je serai là. C'est parti pour la bagarre!!!", a ajouté Donald Trump.

L'équipe de campagne du président américain a indiqué qu'il souhaitait débattre une première fois après le sommet du G7 en Italie, lequel se déroulera du 13 au 15 juin, puis "début septembre".

Joe Biden a ensuite déclaré sur le réseau social X (Twitter) avoir "reçu et accepté" une invitation de la chaîne CNN pour un duel le 27 juin, et a ajouté: "La balle est dans ton camp, Donald."

"Je suggère fortement de faire plus de deux débats", avait pour sa part dit le magnat républicain sur Truth Social.

Contrairement au camp démocrate, qui veut une confrontation sans public, Donald Trump a jugé que le débat, "pour que ce soit plus excitant", devrait se tenir dans "une très grande salle, même s'il paraît que Biden a peur des foules".

Les débats présidentiels sont toujours des temps forts d'une campagne américaine, et ils le seront particulièrement cette année, tant l'hostilité est forte entre ces deux hommes.

- "Libre mercredi" -

Ces duels seront aussi un test de la vivacité et de l'endurance intellectuelle des candidats, les plus âgés à n'avoir jamais brigué la Maison Blanche. Les républicains ne cessent d'attaquer Joe Biden sur ses moments de confusion et ses gaffes, alors que les démocrates dénoncent les sorties parfois totalement incohérentes de Donald Trump.

Dans son message vidéo, Joe Biden est franchement moqueur: "Choisissons les dates Donald. J'ai entendu dire que tu étais libre le mercredi".

Le président américain fait référence au seul jour de relâche hebdomadaire dans le procès visant son prédécesseur. Donald Trump, multi-inculpé au pénal, est tenu le reste de la semaine de comparaître à New York pour une affaire de paiements dissimulés à une ancienne actrice de films X.

L'équipe de campagne de Joe Biden a envoyé une lettre à la commission qui d'ordinaire organise les débats électoraux, pour expliquer que son candidat ne se plierait pas ni au calendrier ni aux conditions établies par cet organisme.

"Pour plusieurs raisons, le modèle en vigueur depuis des années n'est plus en phase avec la structure de nos élections ni avec l'intérêt des électeurs", lit-on dans cette lettre. La commission avait déjà fixé trois dates: 16 septembre, 1er octobre et 9 octobre.

- "Pas un divertissement" -

Le camp Biden fait valoir que le premier débat doit avoir lieu plus tôt, pour tenir compte des Américains votant de manière anticipée, et le second "début septembre", pour ne pas peser sur le sprint final de la campagne jusqu'en novembre.

Les démocrates demandent aussi que le débat se tienne sans public, dans un studio de télévision avec seulement les deux principaux candidats et des présentateurs.

"Le débat doit se tenir au bénéfice des Américains qui le suivent à la télévision, non pas sous la forme d'un divertissement devant un public de partisans et de donateurs agités ou perturbateurs", a écrit la présidente de la campagne de Joe Biden, Jen O'Malley Dillon, dans ce courrier à la commission des débats présidentiels.

Elle reproche aussi à la commission d'avoir été "incapable" de faire respecter en 2020 les règles sur le temps de parole et les interactions.

Pour les débats de juin et septembre, "il doit y avoir une limite de temps stricte pour les réponses, et une alternance dans la prise de parole" pour éviter des interruptions intempestives, réclame encore le camp Biden.

(U.Gruber--BBZ)