Berliner Boersenzeitung - Boxe: Oleksandr Usyk, majesté des lourds et emblème de l'Ukraine en guerre

EUR -
AED 3.986748
AFN 77.996197
ALL 100.365182
AMD 421.557787
ANG 1.95626
AOA 923.14689
ARS 966.011532
AUD 1.633389
AWG 1.956454
AZN 1.846125
BAM 1.957461
BBD 2.19166
BDT 127.318058
BGN 1.957327
BHD 0.409189
BIF 3115.644326
BMD 1.085411
BND 1.464643
BOB 7.500366
BRL 5.574893
BSD 1.085421
BTN 90.334669
BWP 14.7275
BYN 3.552215
BYR 21274.059831
BZD 2.187957
CAD 1.483258
CDF 3039.151129
CHF 0.990651
CLF 0.035753
CLP 986.537299
CNY 7.864238
CNH 7.869226
COP 4155.637943
CRC 556.572377
CUC 1.085411
CUP 28.763397
CVE 110.358664
CZK 24.735654
DJF 193.264028
DKK 7.462523
DOP 63.804152
DZD 145.994281
EGP 51.159885
ERN 16.281168
ETB 62.364731
FJD 2.459655
FKP 0.864095
GBP 0.851788
GEL 2.952496
GGP 0.864095
GHS 15.793404
GIP 0.864095
GMD 73.536458
GNF 9330.919386
GTQ 8.434158
GYD 227.212841
HKD 8.474836
HNL 26.825768
HRK 7.576123
HTG 144.362524
HUF 387.075024
IDR 17397.513673
ILS 3.986113
IMP 0.864095
INR 90.346319
IQD 1421.906808
IRR 45655.11147
ISK 150.11003
JEP 0.864095
JMD 169.483845
JOD 0.76945
JPY 169.905933
KES 143.826411
KGS 95.510649
KHR 4425.756251
KMF 493.699306
KPW 976.869766
KRW 1476.755698
KWD 0.333145
KYD 0.904568
KZT 480.888142
LAK 23208.697807
LBP 97201.69753
LKR 325.746469
LRD 210.108486
LSL 19.852395
LTL 3.204937
LVL 0.656554
LYD 5.252458
MAD 10.796663
MDL 19.190287
MGA 4807.07989
MKD 61.658242
MMK 2279.434614
MNT 3744.668449
MOP 8.729109
MRU 43.123504
MUR 50.219541
MVR 16.769945
MWK 1881.997299
MXN 18.054567
MYR 5.106312
MZN 68.857518
NAD 19.852024
NGN 1571.135982
NIO 39.95391
NOK 11.516571
NPR 144.535671
NZD 1.770235
OMR 0.417689
PAB 1.085421
PEN 4.051138
PGK 4.21858
PHP 63.084211
PKR 302.079683
PLN 4.2636
PYG 8162.928083
QAR 3.952253
RON 4.975536
RSD 117.139783
RUB 97.899594
RWF 1427.311395
SAR 4.070955
SBD 9.226246
SCR 14.643782
SDG 652.332799
SEK 11.592951
SGD 1.463676
SHP 1.371363
SLE 24.798719
SLL 22760.531511
SOS 619.769899
SRD 35.287083
STD 22465.820731
SVC 9.498061
SYP 2727.128085
SZL 19.938923
THB 39.609365
TJS 11.690222
TMT 3.798939
TND 3.388107
TOP 2.567377
TRY 34.970093
TTD 7.366252
TWD 34.937543
TZS 2822.195081
UAH 43.360101
UGX 4151.523503
USD 1.085411
UYU 41.575286
UZS 13811.722357
VEF 3931959.150861
VES 39.618315
VND 27644.880962
VUV 128.862179
WST 3.042509
XAF 656.5142
XAG 0.035392
XAU 0.000458
XCD 2.933378
XDR 0.819996
XOF 656.5142
XPF 119.331742
YER 271.787948
ZAR 19.912694
ZMK 9770.002049
ZMW 28.73739
ZWL 349.501969
  • AEX

    3.7300

    914.27

    +0.41%

  • BEL20

    -20.7800

    3975.74

    -0.52%

  • PX1

    10.5200

    8102.33

    +0.13%

  • ISEQ

    68.3600

    10121.94

    +0.68%

  • OSEBX

    6.6700

    1424.98

    +0.47%

  • PSI20

    -25.7200

    6924.65

    -0.37%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    49.4400

    2059.11

    +2.46%

  • N150

    -8.0600

    3496.37

    -0.23%

Boxe: Oleksandr Usyk, majesté des lourds et emblème de l'Ukraine en guerre
Boxe: Oleksandr Usyk, majesté des lourds et emblème de l'Ukraine en guerre / Photo: Daniel LEAL - AFP/Archives

Boxe: Oleksandr Usyk, majesté des lourds et emblème de l'Ukraine en guerre

Sacré champion du monde six mois avant le début de l'invasion russe en Ukraine, Oleksandr Usyk, qui espère devenir samedi l'unique roi des lourds, aborde chaque sortie sur le ring avec un supplément d'âme, porté par le soutien des millions d'Ukrainiens aux vies bouleversées par la guerre.

Taille du texte:

Avant d'affronter Tyson Fury, samedi à Riyad pour le tant attendu combat d'unification de la catégorie reine, Usyk, champion WBA, WBO et IBF, affiche un bilan impeccable de 21 victoires, dont 14 avant la limite, pour aucune défaite. Son dernier combat: un succès par arrêt de l'arbitre contre le Britannique Daniel Dubois.

Sur le ring du stade de Wroclaw en Pologne, protège-dents et chaussures jaune et bleu, il avait alors dédié sa victoire à "(son) pays et à l'armée ukrainienne".

En prélude, le public et les téléspectateurs avaient eu droit à un discours enregistré de Volodymyr Zelensky. "L'Ukraine se bat grâce à la force que vous allez voir, la force de notre peuple aussi puissant qu'Oleksandr Usyk", avait déclaré le président ukrainien.

Car depuis plus de deux ans, Usyk a dû endosser le rôle d'emblème de son pays.

Février 2022: alors qu'il se trouve à Londres pour préparer sa revanche contre Anthony Joshua, le président russe Vladimir Poutine envoie des dizaines de milliers de troupes d'invasion en Ukraine.

- Plus utile sur le ring -

Usyk répond alors à la mobilisation générale et revient au pays pour servir comme volontaire dans l'armée.

"J'ai vécu avec les troupes. J'étais là pour les soldats. Avec des jumelles, je voyais mes ennemis courir, les chars exploser, les maisons détruites", raconte-t-il en octobre 2023 dans une interview au Daily Mail. "J'ai vu des gens sans bras ni jambes. Ceux qui pouvaient encore marcher ressemblaient à des morts-vivants."

Au bout de quelques semaines, il est toutefois dissuadé de poursuivre les combats armés, ses compatriotes estimant qu'en tant que star mondiale, il serait plus utile sur le ring et en dehors qu'au front.

"Les gars des forces armées m'ont convaincu que je devais me battre pour aider mon pays sur la scène internationale, en parler et apporter des opportunités à l'Ukraine pour la reconstruire", explique-t-il à l'AFP en janvier 2023.

C'est dans ce cadre qu'il s'associe à l'organisation caritative United24 pour des collectes de fonds destinées à la reconstruction. Sa fondation personnelle contribue également à l'achat de véhicules et de matériel pour les forces armées ou à l'aide humanitaire. Surtout, chacun de ses combats se transforme en tribune pour son pays.

- "Source d'inspiration" -

Né dans la ville de Simferopol en Crimée, Usyk n'a toutefois pas toujours été considéré comme un symbole de résistance. Après l'annexion de sa péninsule natale par la Russie en 2014, il a en effet été accusé par de nombreux Ukrainiens de rester neutre et fustigé pour avoir déclaré que les Russes et les Ukrainiens faisaient partie du même peuple.

Mais depuis l'invasion russe de 2022, le discours a changé, son promoteur Alexander Krassyuk estimant qu'Usyk représentait "une véritable source d'inspiration pour l'Ukraine, pour les gars qui sont sur la ligne de front".

"Lorsqu'il s'exprime, ses mots sont une inspiration pour le peuple ukrainien et pour les soldats qui combattent l'ennemi", affirme-t-il. "Il leur donne du courage".

Et inversement. Evoquant sa revanche contre Joshua en août 2022, Usyk explique: "Dans le neuvième round, j'ai réalisé que si je tombais maintenant, l'âme des combattants qui défendent notre pays tomberait aussi."

"Je ne boxais pas pour moi, je boxais pour tous ceux qui défendent le pays."

Avant son combat historique contre Fury samedi à Ryad, Usyk peut en tout cas se prévaloir d'une carrière sportive impeccable, jouant de ses atouts: sa vitesse de bras et de jambes, sa technique et sa boxe atypique de gaucher qui lui ont valu le surnom de "chat".

Passé professionnel en 2013, un an après son titre olympique aux JO de Londres, Usyk gravit d'abord les échelons chez les lourds-légers jusqu'à s'emparer du titre unifié de la catégorie en 2018.

Il décide ensuite de tenter sa chance chez les lourds et se retrouve dès son troisième combat, en septembre 2021, challenger officiel d'Anthony Joshua, détenteur des ceintures WBA, WBO et IBF.

A Londres, devant les 60.000 spectateurs du stade de Tottenham, il crée la surprise en détrônant Joshua aux points et à l'unanimité des juges.

Une victoire samedi contre Fury, détenteur du titre WBC depuis 2020, ferait de lui le premier champion incontesté des lourds depuis Lennox Lewis, vainqueur d'Evander Holyfield en 1999.

(A.Lehmann--BBZ)