Berliner Boersenzeitung - La victoire judiciaire de Johnny Depp "potentiellement catastrophique" pour les victimes de violences

EUR -
AED 4.011089
AFN 77.223401
ALL 100.572101
AMD 423.718062
ANG 1.965086
AOA 956.099223
ARS 1003.054501
AUD 1.614035
AWG 1.967339
AZN 1.86083
BAM 1.961018
BBD 2.201473
BDT 128.319067
BGN 1.95793
BHD 0.411265
BIF 3139.096692
BMD 1.092056
BND 1.464077
BOB 7.545077
BRL 5.928994
BSD 1.090324
BTN 91.070932
BWP 14.684828
BYN 3.567599
BYR 21404.294185
BZD 2.197748
CAD 1.490165
CDF 3131.474361
CHF 0.977625
CLF 0.035853
CLP 989.282884
CNY 7.917846
CNH 7.941824
COP 4289.955662
CRC 569.891885
CUC 1.092056
CUP 28.939479
CVE 110.789494
CZK 25.358196
DJF 194.135693
DKK 7.470649
DOP 64.448244
DZD 146.770163
EGP 52.376483
ERN 16.380837
ETB 62.990474
FJD 2.425242
FKP 0.841402
GBP 0.841402
GEL 2.981739
GGP 0.841402
GHS 16.829006
GIP 0.841402
GMD 73.987208
GNF 9386.352658
GTQ 8.477558
GYD 228.347605
HKD 8.526936
HNL 27.005787
HRK 7.543867
HTG 144.112322
HUF 392.441605
IDR 17597.988207
ILS 3.946116
IMP 0.841402
INR 91.207793
IQD 1430.593132
IRR 45961.903735
ISK 149.481023
JEP 0.841402
JMD 170.947541
JOD 0.773944
JPY 172.375595
KES 140.875585
KGS 93.15651
KHR 4494.902162
KMF 495.033049
KPW 982.850625
KRW 1501.690104
KWD 0.333929
KYD 0.909921
KZT 517.847929
LAK 24202.691366
LBP 97637.644287
LKR 330.328965
LRD 212.618132
LSL 19.657385
LTL 3.224557
LVL 0.660574
LYD 5.28842
MAD 10.72017
MDL 19.266214
MGA 4919.711874
MKD 61.519695
MMK 3546.954724
MNT 3767.592977
MOP 8.781065
MRU 43.376871
MUR 50.977579
MVR 16.872676
MWK 1893.082854
MXN 19.242902
MYR 5.099359
MZN 69.782357
NAD 19.651587
NGN 1747.595508
NIO 40.138547
NOK 11.752481
NPR 145.714907
NZD 1.784114
OMR 0.419994
PAB 1.091905
PEN 4.114325
PGK 4.26616
PHP 63.790807
PKR 303.546124
PLN 4.259313
PYG 8220.980798
QAR 3.976449
RON 4.976721
RSD 117.167803
RUB 95.886631
RWF 1428.434211
SAR 4.095898
SBD 9.216317
SCR 15.238589
SDG 656.325922
SEK 11.642014
SGD 1.465106
SHP 0.841402
SLE 24.95053
SLL 22899.86864
SOS 623.156552
SRD 32.330354
STD 22603.350742
SVC 9.555739
SYP 2743.823427
SZL 19.657373
THB 39.478221
TJS 11.628843
TMT 3.822195
TND 3.415409
TOP 2.573375
TRY 36.092886
TTD 7.411722
TWD 35.528184
TZS 2922.047668
UAH 44.725099
UGX 4039.749274
USD 1.092056
UYU 43.772084
UZS 13836.347677
VEF 3956029.59942
VES 39.836596
VND 27754.598812
VUV 129.651093
WST 3.061697
XAF 656.754342
XAG 0.035459
XAU 0.000453
XCD 2.951336
XDR 0.825803
XOF 656.754342
XPF 119.331742
YER 273.368915
ZAR 19.606803
ZMK 9829.816816
ZMW 27.884598
ZWL 351.64153
  • AEX

    8.8900

    944.91

    +0.95%

  • BEL20

    11.6800

    4040.06

    +0.29%

  • PX1

    96.8700

    7724.32

    +1.27%

  • ISEQ

    -3.9100

    9769.03

    -0.04%

  • OSEBX

    19.1100

    1434.43

    +1.35%

  • PSI20

    10.2000

    6811.86

    +0.15%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    8.6400

    2408.05

    +0.36%

  • N150

    18.2400

    3395.27

    +0.54%

La victoire judiciaire de Johnny Depp "potentiellement catastrophique" pour les victimes de violences
La victoire judiciaire de Johnny Depp "potentiellement catastrophique" pour les victimes de violences / Photo: EVELYN HOCKSTEIN - POOL/AFP/Archives

La victoire judiciaire de Johnny Depp "potentiellement catastrophique" pour les victimes de violences

Le procès en diffamation qui a opposé Amber Heard à Johnny Depp aux Etats-Unis et sa diffusion à la télévision auront un impact "potentiellement catastrophique" pour les victimes de violences conjugales, estiment des organisations de défense des femmes.

Taille du texte:

Les six semaines de débats devant le tribunal de Fairfax, près de Washington, ont viré au grand déballage sur la vie privée du couple de vedettes d'Hollywood qui s'accusaient mutuellement de violences.

Les jurés ont donné raison mercredi au "Pirate des Caraïbes" et lui ont attribué un peu plus de 10 millions de dollars de dommages-intérêts, jugeant que l'actrice de 36 ans avait diffamé son ex-mari en se présentant comme "une personnalité publique représentant les violences conjugales" dans une tribune publiée en 2018, même si Johnny Depp n'était pas mentionné.

La juge Penney Azcarate avait décidé d'autoriser la diffusion des audiences à la télévision pour cette affaire ultra-médiatisée, malgré l'opposition des avocats d'Amber Heard.

Pour Michele Dauber, professeure de droit à l'Université de Stanford et militante contre les agressions sexuelles sur le campus, c'est "la pire décision prise par un tribunal depuis des décennies pour les victimes" qui montre "une profond méconnaissance des violences sexuelles de la part de la juge".

Selon elle, Amber Heard a ainsi dû "décrire son viol présumé avec des détails crus à la télévision. C'est choquant et ça devrait offenser toutes les femmes et les victimes, qu'elles soient d'accord ou non avec le verdict".

La dernière fois qu'une victime de viol a été forcée de témoigner publiquement date de 1983, dit-elle.

"Il n'y a aucun intérêt public dans cette affaire qui pourrait éventuellement l'emporter sur le mal causé", affirme Michelle Dauber, estimant que désormais "chaque victime va réfléchir à deux fois avant de se manifester et demander une ordonnance d'éloignement ou de parler à quiconque des abus qu'elle a subis".

"Les femmes peuvent être blessées, même tuées, parce qu'elles n'appellent pas à l'aide. Cette affaire a été un désastre complet. Elle est potentiellement catastrophique", conclut-elle.

Le procès a fasciné un public mondial peu habitué à regarder les allégations d'agressions sexuelles au sein d'un couple et cela -– quelles que soient les opinions sur le verdict -– est un problème, met aussi en garde Ruth Glenn, présidente de la Coalition nationale contre les violences conjugales (NCADV).

"Je ne pense pas que notre société comprenne encore la dynamique des violences conjugales", déclare-t-elle à l'AFP.

Ce contexte crucial n'a pas été suffisamment discuté lors des débats au tribunal, estime-t-elle, affirmant que pour elle, il n'y a "aucun doute" sur les types d'abus qui ont été révélés au procès.

"Il faut s'assurer que les personnes présentes comprennent cela. Mais tant que nous ne faisons pas ça, ne montrons pas ce genre de choses à la télévision", prévient-elle.

- Misogynie -

Les messages d'insultes reçus par Michele Dauber pour avoir commenté le procès sur Twitter illustrent aussi, selon elle,l'opposition croissante aux droits des femmes aux Etats-Unis, dans un contexte de menace sur le droit à l'avortement par la Cour suprême.

L'opinion publique a soutenu Johnny Depp alors que son accusatrice faisait l'objet d'insultes et de quolibets "ouvertement misogynes" sur les réseaux sociaux, estime-t-elle.

Amber Heard a subi "métaphoriquement le supplice du goudron et des plumes", affirme Michele Dauber, alors que le jugement a été salué par la droite américaine.

L'affaire pose aussi la question de l'avenir du mouvement #MeToo, un hashtag né en 2017 pour encourager les femmes à dénoncer les auteurs de harcèlement et d'agression sexuelles.

"Il est impossible de ne pas y voir un retour de bâton pour #MeToo, les femmes sont allées trop loin. Mesdames, on vous a écouté et on a condamné quelques hommes. Ne soyez pas trop cupides", écrit ainsi un internaute sur Reddit.

Mais Tarana Burke, fondatrice de #MeToo, assure sur Twitter que "ce mouvement est tout à fait VIVANT", appelant à se concentrer sur le courage de millions de femmes ayant dénoncé des violences plutôt que sur les batailles judiciaires, gagnées ou perdues.

Ruth Glenn veut voir dans le procès un "rappel du travail que nous avons encore à faire". "C'est un parfait exemple d'une affaire qui influence une culture", explique-t-elle.

(G.Gruner--BBZ)