Berliner Boersenzeitung - 5G: à Barcelone, les groupes chinois à l'offensive malgré l'interdiction américaine

EUR -
AED 3.934105
AFN 74.975606
ALL 99.663629
AMD 415.749348
ANG 1.930043
AOA 915.239485
ARS 970.036764
AUD 1.608138
AWG 1.927937
AZN 1.818511
BAM 1.952221
BBD 2.162216
BDT 125.830481
BGN 1.956133
BHD 0.403737
BIF 2656.269269
BMD 1.071076
BND 1.448631
BOB 7.400432
BRL 5.837799
BSD 1.070927
BTN 89.572344
BWP 14.491297
BYN 3.504176
BYR 20993.095838
BZD 2.158642
CAD 1.466786
CDF 3047.211862
CHF 0.954474
CLF 0.036115
CLP 996.524955
CNY 7.776442
CNH 7.810048
COP 4468.766037
CRC 559.76851
CUC 1.071076
CUP 28.383522
CVE 110.267056
CZK 24.899285
DJF 190.351937
DKK 7.458759
DOP 63.516637
DZD 144.104766
EGP 51.092587
ERN 16.066145
ETB 61.63995
FJD 2.415545
FKP 0.840369
GBP 0.845336
GEL 2.993626
GGP 0.840369
GHS 16.174093
GIP 0.840369
GMD 72.565087
GNF 9211.256324
GTQ 8.31146
GYD 224.049234
HKD 8.359269
HNL 26.830617
HRK 7.517283
HTG 142.091433
HUF 396.880365
IDR 17672.652144
ILS 3.988522
IMP 0.840369
INR 89.57572
IQD 1403.109977
IRR 45078.94085
ISK 149.104681
JEP 0.840369
JMD 166.546214
JOD 0.759069
JPY 170.165642
KES 138.168694
KGS 93.073214
KHR 4423.544934
KMF 491.082839
KPW 963.968827
KRW 1490.798922
KWD 0.328402
KYD 0.892455
KZT 493.141284
LAK 23523.519727
LBP 95914.884439
LKR 326.920633
LRD 208.212586
LSL 19.400033
LTL 3.16261
LVL 0.647883
LYD 5.192529
MAD 10.670598
MDL 19.147716
MGA 4793.066167
MKD 61.55979
MMK 3478.814102
MNT 3695.213403
MOP 8.609136
MRU 42.006379
MUR 49.968256
MVR 16.500433
MWK 1855.637703
MXN 19.611477
MYR 5.045304
MZN 68.222248
NAD 19.226025
NGN 1590.548466
NIO 39.388803
NOK 11.297393
NPR 143.316578
NZD 1.749276
OMR 0.412291
PAB 1.070937
PEN 4.063132
PGK 4.175324
PHP 63.055872
PKR 298.428618
PLN 4.328965
PYG 8059.22444
QAR 3.899259
RON 4.971507
RSD 117.075085
RUB 93.450088
RWF 1403.109977
SAR 4.018337
SBD 9.092984
SCR 14.852514
SDG 643.717464
SEK 11.237192
SGD 1.450232
SHP 1.353251
SLE 24.471205
SLL 22459.936909
SOS 611.584819
SRD 32.874006
STD 22169.117293
SVC 9.370907
SYP 2691.111838
SZL 19.225394
THB 39.362514
TJS 11.378545
TMT 3.759478
TND 3.347156
TOP 2.525707
TRY 35.177366
TTD 7.273597
TWD 34.699445
TZS 2811.575186
UAH 43.397941
UGX 4010.646991
USD 1.071076
UYU 42.183057
UZS 13570.536971
VEF 3880030.231268
VES 38.919728
VND 27258.8923
VUV 127.160296
WST 2.999672
XAF 654.750486
XAG 0.034844
XAU 0.000454
XCD 2.894638
XDR 0.812806
XOF 653.895555
XPF 119.331742
YER 268.143692
ZAR 19.27702
ZMK 9640.975734
ZMW 27.280984
ZWL 344.886137
  • AEX

    9.0600

    933.84

    +0.98%

  • BEL20

    27.8000

    3889.35

    +0.72%

  • PX1

    101.4400

    7671.34

    +1.34%

  • ISEQ

    -39.3000

    9545.64

    -0.41%

  • OSEBX

    5.0600

    1409.34

    +0.36%

  • PSI20

    109.2500

    6650.92

    +1.67%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    27.4900

    2094.59

    +1.33%

  • N150

    49.9300

    3378.63

    +1.5%

5G: à Barcelone, les groupes chinois à l'offensive malgré l'interdiction américaine
5G: à Barcelone, les groupes chinois à l'offensive malgré l'interdiction américaine

5G: à Barcelone, les groupes chinois à l'offensive malgré l'interdiction américaine

Des investissements massifs et de fortes perspectives de croissance: au salon mondial du mobile (MWC) de Barcelone, les géants chinois des télécoms affichent leurs ambitions dans le secteur de la 5G, malgré leur interdiction sur le territoire américain.

Taille du texte:

Sur la scène réservée aux plus grands acteurs de l'industrie mondiale des télécoms, trois groupes chinois ont pris place cette semaine aux côtés de trois entreprises occidentales, face à une salle remplie d'acteurs de la "tech", avec un message, portant sur la nécessité de "travailler ensemble".

Ces entreprises publiques - China Mobile, China Telecom et China Unicom - se sont vu interdire l'an dernier de faire des affaires aux États-Unis par l'administration américaine, ce qui entrave gravement leurs ambitions mondiales.

En cause, selon les autorités américaines: des risques "significatifs" pour la sécurité nationale des États-Unis, avec une possible ingérence de la part de l'État chinois - un motif similaire à celui invoqué pour exclure le groupe Huawei du marché américain en 2020.

Une situation qui n'a pas empêché les trois groupes, relativement peu présents à l'international, de vanter leurs réalisations et leurs atouts sur le marché très prometteur de la 5G.

"D'ici la fin 2022, nous devrions déployer plus d'un million de stations de base 5G et disposer de plus de 330 millions d'abonnés utilisant les réseaux 5G", a déclaré Yang Jie, patron de China Mobile.

Le déploiement de la 5G - une technologie mobile permettant de transmettre en un temps très court de grandes quantités de données - est jugé vital pour de nombreux secteurs technologiques, comme les véhicules autonomes et l'équipement industriel de pointe.

Il donne lieu à une course entre géants du secteur, dans laquelle la Chine a pris une sérieuse avance - ce qui fait craindre aux analystes que l'exclusion des entreprises chinoises du marché mondial ne fasse plus de mal que de bien.

- Risques "sécurité nationale" -

A Barcelone, le patron du groupe britannique Vodafone Nick Read a été explicite sur le défi auquel l'Europe est confrontée.

"Au rythme actuel, il faudra au moins jusqu'à la fin de la décennie pour que l'Europe" atteigne le niveau de déploiement de la 5G "atteint par le Chine cette année", a-t-il déclaré.

China Mobile compte près d'un milliard d'abonnés, ce qui en fait de loin le plus grand opérateur au monde. China Telecom et China Unicom comptent chacune plus de 300 millions d'abonnés. Les trois entreprises publiques sont partie intégrante de l'effort réalisé pour développer en Chine la 5G.

"Si nous regardons le monde actuellement, du moins du côté des consommateurs, 65% de la 5G se trouvent en Chine continentale", souligne Dario Talmesio, analyste pour Omdia, pour qui ce pays dispose d'"un corps d'expertise" et d'une solide "expérience" dans ce domaine.

"Le reste du monde peut-il dire en toute confiance: +nous n'avons pas besoin de ça?+", ajoute-t-il.

- "Cœurs et esprits" -

Sur la scène de Barcelone, les trois groupes chinois se sont gardés de s'attaquer directement à l'interdiction américaine. China Mobile s'est dit "prêt à travailler avec tous les secteurs de la société" pour "libérer le potentiel infini" de la 5G, a assuré son PDG.

Le patron de China Telecom Ruiwen Ke a déclaré qu'il souhaitait "travailler ensemble" pour "créer un avenir meilleur".

Selon Ben Wood de la société de recherche CCS Insight, les entreprises chinoises sont venues à Barcelone en "mission" de séduction "des cœurs et des esprits".

"Les Chinois sont très fiers de ce qu'ils ont créé et veulent venir raconter cette histoire", explique-t-il. "Et ils veulent s'assurer qu'ils définissent le cadre de l'évolution future de la technologie".

Ben Wood et Dario Talmesio soulignent tous deux l'énorme avantage dont bénéficient les entreprises chinoises en raison de la taille de leur marché intérieur.

Les groupes présents à Barcelone envoient un "message clair", estime M. Talmesio: "nous sommes ici, nous sommes toujours internationaux, nous sommes heureux de faire affaire avec n'importe qui nous le permettra."

(Y.Berger--BBZ)