Berliner Boersenzeitung - Boxe: de Jack Dempsey à Mike Tyson, six champions incontestés de la catégorie reine

EUR -
AED 3.969841
AFN 76.74009
ALL 100.140792
AMD 418.914145
ANG 1.948033
AOA 919.256069
ARS 962.214396
AUD 1.637001
AWG 1.945523
AZN 1.842276
BAM 1.949229
BBD 2.182442
BDT 126.782583
BGN 1.953965
BHD 0.407376
BIF 3107.432787
BMD 1.080846
BND 1.458483
BOB 7.468821
BRL 5.575474
BSD 1.080856
BTN 89.954739
BWP 14.665559
BYN 3.537275
BYR 21184.585263
BZD 2.178755
CAD 1.484558
CDF 3037.177937
CHF 0.988325
CLF 0.03562
CLP 982.878354
CNY 7.827499
CNH 7.845381
COP 4179.091782
CRC 554.231542
CUC 1.080846
CUP 28.642424
CVE 110.408703
CZK 24.73203
DJF 192.087362
DKK 7.461508
DOP 63.499885
DZD 145.581711
EGP 50.958219
ERN 16.212693
ETB 61.743286
FJD 2.442576
FKP 0.860461
GBP 0.851523
GEL 2.9561
GGP 0.860461
GHS 15.726616
GIP 0.860461
GMD 73.227632
GNF 9296.358526
GTQ 8.398686
GYD 226.257228
HKD 8.440598
HNL 26.76141
HRK 7.544259
HTG 143.755363
HUF 386.893263
IDR 17384.438155
ILS 3.970867
IMP 0.860461
INR 90.038541
IQD 1415.908505
IRR 45463.097855
ISK 150.302322
JEP 0.860461
JMD 168.771029
JOD 0.766213
JPY 169.558282
KES 142.671283
KGS 95.108951
KHR 4406.609964
KMF 491.623188
KPW 972.761241
KRW 1477.711549
KWD 0.331776
KYD 0.900763
KZT 478.86562
LAK 23103.087157
LBP 96789.776439
LKR 324.376443
LRD 209.224795
LSL 19.768244
LTL 3.191457
LVL 0.653793
LYD 5.225901
MAD 10.717941
MDL 19.109577
MGA 4803.279886
MKD 61.319207
MMK 2269.847754
MNT 3728.9191
MOP 8.692396
MRU 42.941721
MUR 49.834839
MVR 16.699388
MWK 1872.566902
MXN 18.102736
MYR 5.084843
MZN 68.622276
NAD 19.769077
NGN 1560.741435
NIO 39.72087
NOK 11.547198
NPR 143.927782
NZD 1.772858
OMR 0.415913
PAB 1.080856
PEN 4.046148
PGK 4.152069
PHP 62.992255
PKR 301.069399
PLN 4.264011
PYG 8128.596391
QAR 3.935632
RON 4.973728
RSD 117.131153
RUB 97.494703
RWF 1400.776658
SAR 4.053804
SBD 9.187442
SCR 14.818554
SDG 649.588409
SEK 11.621583
SGD 1.461423
SHP 1.365595
SLE 24.69442
SLL 22664.805132
SOS 617.163047
SRD 34.885936
STD 22371.333849
SVC 9.458114
SYP 2715.658313
SZL 19.768732
THB 39.625437
TJS 11.641055
TMT 3.782962
TND 3.375442
TOP 2.556579
TRY 34.794273
TTD 7.335271
TWD 34.868634
TZS 2810.325452
UAH 43.177737
UGX 4134.063
USD 1.080846
UYU 41.400428
UZS 13769.980211
VEF 3915422.093667
VES 39.451688
VND 27522.667303
VUV 128.32021
WST 3.029712
XAF 653.753029
XAG 0.035907
XAU 0.000463
XCD 2.921041
XDR 0.816547
XOF 652.291962
XPF 119.331742
YER 270.643258
ZAR 19.984651
ZMK 9728.912301
ZMW 28.616526
ZWL 348.032031
  • AEX

    3.7300

    914.27

    +0.41%

  • BEL20

    -20.7800

    3975.74

    -0.52%

  • PX1

    10.5200

    8102.33

    +0.13%

  • ISEQ

    68.3600

    10121.94

    +0.68%

  • OSEBX

    6.6700

    1424.98

    +0.47%

  • PSI20

    -25.7200

    6924.65

    -0.37%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -23.4700

    2035.42

    -1.14%

  • N150

    -7.7100

    3496.68

    -0.22%

Boxe: de Jack Dempsey à Mike Tyson, six champions incontestés de la catégorie reine
Boxe: de Jack Dempsey à Mike Tyson, six champions incontestés de la catégorie reine / Photo: Carlos SCHIEBECK - AFP/Archives

Boxe: de Jack Dempsey à Mike Tyson, six champions incontestés de la catégorie reine

Le combat d'Oleksandr Usyk contre Tyson Fury samedi à Riyad pour l'unification des ceintures des lourds fera du vainqueur le premier champion du monde incontesté de la catégorie depuis 25 ans. Celui-ci rejoindra un groupe restreint de champions incontestés.

Taille du texte:

Retour sur six de ces rois de la catégorie reine:

Jack Dempsey (champion incontesté de janvier 1921 à septembre 1926, 3 défenses de titre)

Le percutant et agressif Jack Dempsey devient le premier champion du monde officiel en 1921, lorsque l'American National Boxing Association et la puissante New York State Athletic Commission se mettent d'accord pour reconnaître un champion du monde.

Le "Tigre de Manassa", doté d'une droite surnommée "Iron Mike" et d'un crochet du gauche surnommé "Big Bertha", était devenu champion du monde "linéaire", dans le jargon de la boxe, "battant l'homme qui a battu l'homme" lorsqu'il avait matraqué Jess Willard le 4 juillet 1919, jour de la fête nationale américaine.

Son nouveau statut de champion officiel contribue à faire de sa première défense de titre, le 2 juillet 1921 à Jersey City contre le Français Georges Carpentier, le premier "combat à un million de dollars". Il défend son titre deux fois de plus, avant de s'incliner deux fois contre Gene Tunney et de prendre sa retraite.

Considéré comme l'un des plus grands poids lourds de l'histoire, il est aussi le premier à avoir bénéficié du statut d'idole.

Joe Louis (juin 1937-Mars 1949, 26 défenses)

Après la défaite de Jack Johnson contre Willard en 1915, aucun boxeur noir ne combat pour le titre mondial jusqu'en 1937, lorsque Joe Louis est choisi comme challenger officiel de James "Cinderella man" Braddock.

Louis met Braddock KO pour s'emparer du titre, qu'il défend à 26 reprises sur une période de plus de 12 ans, soit le règne le plus long d'un champion du monde des poids lourds. Son combat le plus fameux reste sans doute sa victoire au premier round contre l'Allemand Max Schmeling au Yankee Stadium en 1938.

Joe Louis était intelligent, calme, avec un bonne technique et un punch féroce. "Tout le monde a un plan jusqu'à ce qu'il soit frappé au visage", disait-il.

Rocky Marciano (septembre 1952-avril 1956, 6 défenses)

Après avoir servi au cours de la Seconde Guerre mondiale, Marciano, né Rocco Marchegiano connaît une carrière amateur peu glorieuse avant de devenir professionnel juste avant ses 25 ans, en 1948.

Plutôt petit (1,78 m) et léger (85 kg) pour un lourd, il compense ses points faibles par une mobilité et une puissance admirables, et se hisse au rang de champion du monde le 23 septembre 1952 en battant Jersey Joe Walcott.

Grâce à une droite terrible, il ne connaîtra pas le moindre accroc: six défenses victorieuses de titre, 49 victoires dont 43 avant la limite. Il se retire des rings en 1956 sans connaître la défaite.

Mohamed Ali (février-septembre 1964, février-avril 1967, octobre 1974-février 1978, 10 défenses)

Surnommé "The Greatest", Ali aurait pu dépasser Joe Louis au nombre des défenses de titre, mais en a été empêché en raison de son bannissement de la boxe entre mars 1967 et octobre 1970 pour avoir refusé de participer à la guerre au Vietnam.

L'enfant de Louisville, qui déclarera plus tard: "Je suis si méchant que je rends la médecine malade", avait déjà contrarié l'establishment américain quelques années plus tôt en changeant son "nom d'homme blanc", Cassius Clay, pour Mohamed Ali.

A 22 ans, il devient champion du monde aux dépens du redoutable Sonny Liston, mais se retrouve banni à 25 ans. Quatre ans plus tard, en 1971, il tente de reconquérir ses titres mondiaux, contre Joe Frazier, mais subit sa première défaite. Il faut attendre 1974 et sa victoire sur George Foreman lors du "Rumble in the Jungle", un combat qui met en évidence l'habileté, la ruse et le courage d'Ali, pour qu'il récupère ses couronnes. Il finit par perdre ses titres au profit de Leon Spinks en 1978.

L'histoire retiendra l'homme qui a bouleversé les conventions sur et en dehors du ring, avec son rare sens de la formule, son instinct de grand communicateur, son goût pour la provocation et son combat permanent contre l'ordre établi.

Joe Frazier (février 1970-janvier 1973, 4 défenses)

La trilogie de Joe Frazier contre Ali, souvent électrisante, a fait les beaux jours de la boxe en mettant aux prises deux grands champions aux styles et personnalités contrastés et aux opinions politiques opposées.

"Smokin' Joe" préférait les attaques rapprochées, mais ses déplacements constants le rendaient difficile à frapper. Lors de leur premier combat en 1971 --"Le combat du siècle"-- il terrasse Ali avec son crochet gauche dévastateur.

Lors de leur revanche de 1974, George Foreman avait pris le titre de Frazier. Cette fois-ci, Ali ne se contente pas de flotter comme un papillon, il s'accroche comme un crabe et gagne aux points. Lors du "Thrilla in Manilla" de 1975, Ali déclenche une rafale impitoyable dans la 13e reprise et l'arbitre stoppe le combat au round suivant. Frazier ne combattra plus que deux fois.

Mike Tyson (août 1987-février 1990, 6 défenses)

A 13 ans, Mike Tyson compte déjà 38 arrestations à son CV. En 1986, à 20 ans, quatre mois et 23 jours, il devient le plus jeune champion du monde des lourds de l'histoire.

Pendant plus de trois ans, son regard de requin, sa puissance de frappe phénoménale et sa fureur inaltérable inspirent la peur chez ses adversaires, jusqu'à ce que James Buster Douglas lui inflige son premier KO à Tokyo en 1990. La chute est alors brutale, marquée par un passage en prison, une suspension et la ruine.

La gloire, la déchéance, la rédemption et le come-back auront rythmé la vie plus grande que nature d'"Iron Mike".

(K.Müller--BBZ)