Berliner Boersenzeitung - Ligue des nations: Allemagne et Angleterre se neutralisent à Munich

EUR -
AED 3.981783
AFN 76.427146
ALL 100.280437
AMD 421.041788
ANG 1.954207
AOA 949.101497
ARS 1005.835648
AUD 1.647272
AWG 1.954035
AZN 1.840934
BAM 1.955907
BBD 2.18942
BDT 127.406996
BGN 1.955879
BHD 0.408532
BIF 3127.540577
BMD 1.08407
BND 1.45808
BOB 7.492411
BRL 6.130092
BSD 1.08436
BTN 90.765684
BWP 14.712808
BYN 3.548595
BYR 21247.762672
BZD 2.18572
CAD 1.496763
CDF 3105.859135
CHF 0.959723
CLF 0.037229
CLP 1027.275444
CNY 7.873268
CNH 7.877039
COP 4387.500381
CRC 574.831563
CUC 1.08407
CUP 28.727842
CVE 110.716138
CZK 25.394308
DJF 192.660736
DKK 7.462954
DOP 64.402165
DZD 145.793728
EGP 52.398277
ERN 16.261043
ETB 62.335998
FJD 2.443272
FKP 0.835341
GBP 0.839932
GEL 2.954055
GGP 0.835341
GHS 16.813842
GIP 0.835341
GMD 73.472877
GNF 9336.58765
GTQ 8.413462
GYD 226.862457
HKD 8.46496
HNL 26.881257
HRK 7.488699
HTG 143.127859
HUF 393.365232
IDR 17610.926232
ILS 3.953477
IMP 0.835341
INR 90.786432
IQD 1420.131077
IRR 45631.19526
ISK 149.503901
JEP 0.835341
JMD 169.699318
JOD 0.768279
JPY 166.827464
KES 144.180874
KGS 91.308246
KHR 4464.198457
KMF 492.411518
KPW 975.662951
KRW 1500.054111
KWD 0.331399
KYD 0.90365
KZT 513.928219
LAK 24045.745831
LBP 97132.629605
LKR 329.158073
LRD 211.800102
LSL 19.892786
LTL 3.200975
LVL 0.655743
LYD 5.246937
MAD 10.73066
MDL 19.285059
MGA 4918.968824
MKD 61.623384
MMK 3521.015527
MNT 3740.040233
MOP 8.722479
MRU 43.09154
MUR 50.658354
MVR 16.640293
MWK 1881.403613
MXN 19.915116
MYR 5.06532
MZN 69.272033
NAD 19.892705
NGN 1677.316012
NIO 39.920812
NOK 11.956365
NPR 145.224974
NZD 1.827263
OMR 0.417325
PAB 1.08436
PEN 4.073605
PGK 4.188853
PHP 63.496104
PKR 301.910282
PLN 4.296985
PYG 8212.450929
QAR 3.947086
RON 4.971115
RSD 117.063265
RUB 93.495684
RWF 1425.551424
SAR 4.066748
SBD 9.188515
SCR 15.827241
SDG 635.264635
SEK 11.682502
SGD 1.456234
SHP 0.835341
SLE 24.768065
SLL 22732.399857
SOS 619.003935
SRD 31.602793
STD 22438.05042
SVC 9.487521
SYP 2723.757602
SZL 19.914435
THB 39.123958
TJS 11.548134
TMT 3.799664
TND 3.368196
TOP 2.576398
TRY 35.597537
TTD 7.370405
TWD 35.517046
TZS 2926.987755
UAH 44.718555
UGX 4033.221456
USD 1.08407
UYU 43.52239
UZS 13653.855845
VEF 3927098.801895
VES 39.583727
VND 27492.00313
VUV 128.702943
WST 3.039306
XAF 655.993019
XAG 0.037514
XAU 0.000452
XCD 2.929752
XDR 0.817845
XOF 654.236858
XPF 119.331742
YER 271.39657
ZAR 19.894964
ZMK 9757.92826
ZMW 28.246551
ZWL 349.069944
  • AEX

    -11.5300

    903.46

    -1.26%

  • BEL20

    8.8800

    4047.18

    +0.22%

  • PX1

    -85.1100

    7513.73

    -1.12%

  • ISEQ

    -56.4400

    9349.85

    -0.6%

  • OSEBX

    -6.6600

    1440.21

    -0.46%

  • PSI20

    44.5500

    6898.82

    +0.65%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -5.0400

    2393.25

    -0.21%

  • N150

    -16.9300

    3368.77

    -0.5%

Ligue des nations: Allemagne et Angleterre se neutralisent à Munich
Ligue des nations: Allemagne et Angleterre se neutralisent à Munich / Photo: Tobias SCHWARZ - AFP

Ligue des nations: Allemagne et Angleterre se neutralisent à Munich

Dans un grand classique du foot mondial, l'Allemagne et l'Angleterre se sont neutralisées mardi à Munich (1-1), à l'issue d'un match intense et souvent spectaculaire où Harry Kane a marqué son 50e but en sélection.

Taille du texte:

Pour l'Angleterre, ce but de Kane sur penalty à la 87e minute, répondant à l'ouverture du score de Jonas Hofmann (51e), évitera une délicate gueule de bois.

Samedi, la Hongrie avait mis fin à une série record de 22 matches sans défaite dans le temps réglementaire des Trois Lions, et une deuxième défaite consécutive aurait inévitablement été mal vécue.

L'Allemagne, pour sa part, reste invaincue en onze matches depuis l'arrivée de Hansi Flick sur le banc après l'Euro. Mais la Mannschaft, qui a battu huit équipes de seconde zone, reste aussi sur trois nuls 1-1 consécutifs contre de grandes nations de football, les Pays-Bas, l'Italie et donc l'Angleterre.

Les spectateurs de l'Allianz Arena de Munich ont en tous cas assisté à une partie très plaisante, malgré le score étriqué, dû en grande partie aux exploits des deux gardiens, Jordan Pickford pour l'Angleterre et Manuel Neuer, auteur de deux parades d'extra-terrestre pour l'Allemagne devant Bukayo Saka (45e+3) puis Harry Kane (76e).

- Rattrapé par la VAR -

Par rapport à l'équipe qui avait piétiné contre l'Italie (1-1), le coach allemand Hansi Flick avait remplacé sept joueurs, dont les stars de l'attaque Serge Gnabry et Timo Werner. Son homologue Gareth Southgate avait procédé à cinq changements après la défaite à Budapest (1-0), en titularisant notamment Raheem Sterling et en laissant Trent Alexander-Arnold sur le banc.

Les deux formations avaient clairement l'obligation de se racheter après leurs faux-pas de samedi. Pour les Allemands, il s'agissait de faire preuve de caractère, en remettant du combat et de l'intensité dans leur jeu.

Les Anglais, eux, devaient prouver que leur défaite de Budapest n'était qu'un accident. "Nous voulons continuer d'être une équipe du top niveau mondial", avait dit Southgate avant d'affronter l'Allemagne.

La partie a débuté à cent à l'heure, avec un tir de Kai Havertz stoppé par Jordan Pickford dès la première minute, et une réponse de Harry Kane, cette fois arrêtée par Manuel Neuer, cinq minutes plus tard.

Le ton était donné, et le rythme n'a jamais baissé. A la 24e minute, Jonas Hofmann lancé en profondeur a trompé une première fois le gardien anglais, mais la VAR l'a rattrapé in extremis, à la limite du hors-jeu, pour annuler le but.

- Faute sur Kane -

Hofmann, déniché par le sélectionneur Hansi Flick au Borussia Mönchengladbach, a finalement débloqué le compteur à la 51e minute. Bien servi dos au but dans la surface par Joshua Kimmich, il a pivoté et battu Pickford d'un tir tendu (1-0).

La suite a encore été une histoire de gardiens. Neuer a sauvé son camp deux fois au moins, mais Pickford s'est montré à la hauteur, en décourageant successivement Thomas Müller (70e) et Timo Werner (75e), entré comme joker.

Une faute de Nico Schlotterbeck dans la surface sur Harry Kane, confirmée par la VAR en toute fin de match, a offert au génial anglais l'occasion d'arracher un nul, qui reflète finalement plutôt honnêtement la physionomie de la partie.

(B.Hartmann--BBZ)